Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Carburant : des économies de 35 à 40 % possibles entre 1990 et 2030

Carburant : des économies de 35 à 40 % possibles entre 1990 et 2030

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une étude menée par un groupe d'experts réunissant 10 constructeurs internationaux, des syndicats de constructeurs allemands, des universités et instituts techniques allemands a mis en évidence sur trois types de production (maïs ensilage, céréales et herbe) en s'appuyant sur 8 exploitations en Allemagne, 3 en France, en Italie et en Grande-Bretagne, qu'il est possible d'économiser 35 à 40 % de carburant à production égale entre 1990 et 2030 (comptée en tonnes pour tenir compte de la productivité).

Les axes de réflexion plus ou moins flagrants sont :

  • l'efficacité des machines,
  • l'efficacité de leur mise en œuvre,
  • l’efficacité des chauffeurs,
  • l'efficacité du carburant et de solutions d'entrainement alternatif.

 

Sur ces points, on peut noter :

  • l'utilisation du télégonflage qui peut induire 4 % d'économie,
  • le circuit hydraulique à débit variable qui peut induire 14 % d'économie,
  • la prise de force économique qui peut induire 20 % d'économie,
  • et la combinaison de plusieurs outils en un seul passage qui peut induire 42 % d'économie.
  • Et il faut bien rappeler qu'un bon chauffeur permet potentiellement d'économiser 20 %.

 
A ces économies de carburant, s'ajoutent des gains de temps non négligeables.
Dernières pistes évoquées mais encore non chiffrées : l'acquisition de données et le guidage.
 
Puis encore tout récemment : l'entrainement électrique de certains outils ou éléments d'outils.
 
(Source Entraid)

Renseignements :
M. Philippe MONDELET - 03 84 77 13 01