Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Changements climatiques : anticiper pour mieux les surmonter

Changements climatiques : anticiper pour mieux les surmonter

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Région Bourgogne-Franche-Comté se positionne aux côtés de la Chambre d’agriculture de Haute-Saône sur le volet changements climatiques en finançant un accompagnement technique des agriculteurs à hauteur de 80 %.

Objectifs : anticiper et atténuer les impacts climatiques sur les exploitations.

Après deux semaines marquées par la COP 26 de Glasgow, il est important de rappeler la position particulière de l’agriculture dans le cadre des enjeux climatiques. Si elle est le 3e secteur d’activité le plus émetteur de Gaz à Effets de Serre (GES) derrière les transports et l’industrie en France, elle est aussi un acteur majeur du stockage de carbone dans les sols sous forme de matière organique. À ce titre, les agriculteurs sont en première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Dans ce contexte, la Région Bourgogne Franche-Comté a mis en place un programme de soutien financier à hauteur de 80 % pour les agriculteurs qui s’engagent dans un Conseil carbone, dans le cadre du dispositif ‘’Agri Carbone BFC’’. L’objectif est d’accompagner les agriculteurs dans l’évolution de leurs systèmes de production pour diminuer les émissions de gaz à effets de serre produites sur l’exploitation, tout en restant cohérent sur le volet économique.

Un appui technique pour concilier économie et environnement

Le Conseil Carbone proposé par la Chambre d’Agriculture est construit en trois grands volets (image ci-dessous).
Lors d’une visite sur l’exploitation, le conseiller récolte les données nécessaires à la réalisation du diagnostic CAP’2ER niveau 2. Pas moins de 150 données au total sont ainsi enregistrées sur les productions fourragères, les cultures de ventes, l’alimentation, la gestion du troupeau et des bâtiments, la biodiversité et les consommations / productions d’énergie.
Ce diagnostic aboutit à un état des lieux des émissions de GES ainsi que du stockage de carbone sur l’exploitation. Il permet d’identifier différents leviers d’actions sur lesquels il est possible de s’appuyer pour améliorer la situation initiale établie par le diagnostic. La construction du Plan d’Action avec l’exploitant intègre une approche technico-économique des leviers à mettre en œuvre, ainsi que les structures de conseil adéquates pour être bien accompagné.
Une visite de suivi est effectuée un an plus tard pour évaluer l’ampleur de l’évolution par rapport à la situation initiale à travers la réalisation d’un nouveau diagnostic CAP’2ER.

Il faut noter que la Chambre d’agriculture vise à travers ce Conseil Carbone, soutenu par la Région, à améliorer les performances économiques et environnementales de l’exploitation par de l’appui technique sur le long terme. L’objectif premier n’est pas de prétendre au dispositif des Crédits Carbone. En effet, la vente de Crédits Carbone à des entreprises polluantes ne couvre pas forcément les investissements réalisés pour tenir les engagements demandés par la démarche.

Quand et comment en profiter ?

Il est encore possible de s’engager dans la démarche Bas Carbone et de bénéficier du soutien financier de la Région à hauteur de 80 % du coût du conseil en cette fin d’année 2021. Trois conseillers sont formés à la Chambre d’Agriculture pour l’accompagnement des éleveurs. Attention, dans le cadre de l’appel à projet en cours, il ne reste qu’une vingtaine de places et il faut manifester son intérêt avant la fin du mois. Premier arrivé premier servi !

Pour plus d’informations sur ce dispositif, vous pouvez contacter :

  • Martin Truchot : martin.truchot@haute-saone.chambagri.fr
  • Marc Tollot : marc.tollot@haute-saone.chambagri.fr
  • Corentin Mussier : corentin.mussier@haute-saone.chambagri.fr