Vous êtes ici : Accueil > Actualités > SÉCHERESSE

SÉCHERESSE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

INTERVENTION DU PRÉSIDENT

Bonjour Monsieur le Préfet,

Les craintes que nous avions lors de la session de Juin se confirment.
En effet, la situation pluviometrique sur le département est désespérante !
A part quelques pluies ce 14 juillet, en quantité limitée, sur le secteur de Lure par exemple, rien pour l'ensemble du département.

Nous sommes à nouveau dans une sécheresse agricole, et de profondeur qui provoque le plus grand désarroi chez les éleveurs, en particulier.
La pousse de l'herbe est stoppée depuis plusieurs jours, les stocks sur pied quasiment inexistants.
Comme l'an dernier, nous commençons à affourager les animaux en pâture avec les stocks constitués pour l'hiver prochain !!
Comme l'an dernier, les baisses de production s'accentuent et fragilisent encore plus les trésoreries des exploitations déjà durement affectées depuis la sécheresse de 2018.
Mes collègues ont l'impression d être dans un cycle infernal qui n en fini pas !

Je pense Monsieur le Préfet que nous devons, vous devez, nous préparer au pire, car cette année la ressource en eau pour nos exploitations risque d être plus tendue que l'an dernier.

Dès maintenant, il faut que votre administration agricole départementale prenne toutes dispositions pour :

  • prévoir l'instruction d'un probable dossier calamités,
  • accorder les dérogations nécessaires pour les agriculteurs concernant les couverts, les SIE, les jachères,
  • solder le plus vite possible le dossier calamités 2018 afin que les paiements arrivent très rapidement sur les comptes des exploitations,
  • à nouveau, intervenir, vis à vis de la DDFIP pour réfléchir à un dégrèvement de TATFNB.

 

Je souhaite me tromper, mais, la météo prévue pour cette fin de mois de juillet, ne semble pas me donner tort, malheureusement.

A votre disposition pour reparler de cette situation très préoccupante, à laquelle, je sais, la FDSEA, très sensible elle aussi.

Dans l'attente, recevez Monsieur le Préfet, mes respectueuses salutations.

Thierry CHALMIN.