Vous êtes ici : Accueil > Yonne > Prestations > Certiphyto

Certiphyto

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Certiphyto, pour qui ?

Tout professionnel (agriculteur, viticulteur, cadre, technicien, ouvrier, employé...) qui utilise des produits phytopharmaceutiques doit être titulaire d’un certificat Certiphyto :

  • dans les secteurs de la distribution, de la prestation de services et du conseil;
  • pour l’utilisation directe des produits phytosanitaires : agriculteurs et salariés agricoles, forestiers, agents de collectivités territoriales notamment.

 

Tous les usages de produits phytopharma-ceutiques sont concernés, qu’ils soient agricoles, forestiers ou non agricoles.
En fonction de l’activité professionnelle et du niveau de responsabilité, il existe plusieurs  types de certificats individuels dont le Certiphyto «Décideur en entreprise non soumise à agrément». Il correspond au Certiphyto anciennement nommé «Décideur en exploitation agricole». Il permet de choisir, d’acheter et d’utiliser les produits phytosanitaires pour son propre compte ou dans le cadre de l’entraide agricole.


Un certiphyto valable combien de temps ?

     


Comment renouveller son Certiphyto ?

Le Certiphyto doit être renouvelé entre 3 et 6 mois avant la fin de validité de celui-ci
(date figurant sur votre carte ou attestation).


Pour assurer ce renouvellement, 4 voies se présentent :

         

      

 

 

 

Contacts Certiphyto

 CDA89 Claire Lise LEVEQUE

Reseau DEPHY ECOPHYTO, Certiphyto

Tél : 03 86 94 22 22

VIVEA accompagne les chefs d’exploitations agricoles pour le renouvellement de leur certificat individuel phytopharmaceutique dans la catégorie « décideur en entreprise non soumise à agrément ».

Le certificat peut être renouvelé :

Avec

financement VIVEA

En suivant une formation CERTIPHYTO - EXPLOITANTS RENOUVELLEMENT de 7 heures

Après validation d’un parcours de formations labellisées Ecophyto, complété du suivi d’un module en ligne

Sans

financement VIVEA

Suite à la réussite d’un test de connaissances.

Il peut, en cas de non validation, suivre la formation spécifique de 7 heures

Sur diplôme ou titre figurant dans l’annexe 1 de l’arrêté du 29 août 2016 obtenu au cours des cinq années précédant la date de la demande