Vous êtes ici : Accueil > Saône-et-Loire > Techniques & Infos > Elevage > Ovins

Ovins

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Définir une stratégie, améliorer mon revenu, explorer des pratiques...
Nous vous accompagnons dans la performance de votre troupe, la maïtrise de vos charges, la valorisation de l'herbe, vos nouveaux projets...

Actualité : Finir ses agneaux à l'herbe pour améliorer sa marge

Depuis 2 ans, le Pôle régional ovin de Charolles évalue l’intérêt de la finition des agneaux au pâturage par rapport à une conduite en bâtiment.

Avec des agneaux suffisamment lourds au  sevrage  et  une  conduite  en  finition adaptée, une économie de concentré importante est possible et permet d’améliorer les résultats économiques de presque 7 € par agneau.

 

La finition des agneaux à l’herbe s’adresse aux agneaux qui ont été au pâturage avec leur mère. Ce sont donc les agneaux nés en fin d’hiver et au printemps qui peuvent être  finis  au  pâturage,  mais  au  moins 5 conditions  doivent  être  réunies  pour permettre d’avoir de bons résultats :  

  • des  agneaux  qui  ont  réalisé  une bonne croissance sous les mères (objectif entre  230  et  250 g/j)  pour  avoir  des agneaux lourds au moment du sevrage à l'âge  de  100  jours  (objectif  de  26  kg). Les agneaux faisant moins de 22 kg au sevrage doivent impérativement être finis  en bergerie. Finis à l’herbe, ces petits agneaux n’ont pas une capacité d’ingestion suffisante pour réaliser de bonne croissance et seront difficiles à finir à l’herbe.  
  • des  parcelles  pas  trop éloignées des bâtiments pour faciliter le tri des agneaux lors de la vente et limiter le temps passé à la manipulation des agneaux.
  • de l'herbe de bonne qualité en privilégiant  pour  la  finition  des  repousses derrière  une  fauche afin  de  limiter  la pression parasitaire. Pour que les agneaux puissent toujours avoir de l’herbe de bonne qualité il est conseillé de mettre en place un  pâturage  tournant  avec  une  hauteur d’herbe en entrée de parcelle de 10 à 12 cm. Le changement de parcelle doit intervenir lorsque la hauteur d’herbe est à 5 cm (voir ci-dessous)

 Crédit photo CIIRPO).  

  • un  aliment  concentré  distribué  à volonté dans un nourrisseur (12 agneaux par  mètre  linéaire  pour  un  nourrisseur rectangulaire) pour permettre de pallier un  manque  d’herbe  ou  une  baisse  de qualité en cas de sécheresse estivale. 
  • une bonne maîtrise du parasitisme pour que les agneaux réalisent de bonne croissance en finition. Il est obligatoire de déparasiter les agneaux lors du sevrage et en cours de finition, toutes les 6 semaines. Utiliser des produits antiparasitaires avec des délais d'attente courts (inférieurs à 1 semaine pour le traitement en cours de finition et inférieurs à 15 jours pour le traitement au moment du sevrage).

Pôle ovin de Charolles

Retrouvez toutes les infos sur le Pôle Ovns Régional

Contact

 CDA71 Laurent SOLAS

Responsable technique

Tél : 06 87 73 81 87