Vous êtes ici : Accueil > Saône-et-Loire > Techniques & Infos > Elevage > Equins

Equins

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Journée "Traction équine dans la vigne"

Point sur la journée du 16 octobre à Davayé

La  1ère journée  régionale consacrée à la traction équine dans la vigne s'est déroulée à Davayé le 16/10 et a rencontré un succès, malgré les incertitudes et les contraintes liées à la COVID. Soutenu financièrement par la Région Bourgogne Franche Comté, cet événement était organisé par le Service Elevage (filière équine) et Vigne et Vins de la CA71, en partenariat avec  l'IFCE (Institut français du cheval et de l'équitation), le lycée Lucie Aubrac de Davayé. Elle était présidée par Bernard Moreau, responsable de la commission équine de la CA, animée par Gaël Pellenz  en présence de Bernard Lacour, Pascal Gaguin (élus CA71), Daniel Lagneaux (délégué territorial IFCE Est). Ce sont quelques 70 viticulteurs, techniciens, laboureurs et éleveurs de chevaux de trait qui ont ainsi pu se rencontrer, constituant un premier pas pour structurer cette activité encore embryonnaire dans le département.

L’objectif de la journée de ce vendredi à Davayé était de démontrer l’intérêt de la traction équine dans la vigne. Les participants ont ainsi pu découvrir au travers des différents exposés, des témoignages de viticulteurs et de prestataires, des démonstrations qui se sont déroulées dans les parcelles du domaine viticole du lycée. Il s'agit d'une technique moderne; moderne en ce sens qu’elle répond aux défis et enjeux agro-environnementaux de la viticulture, mais également aux aspirations des consommateurs et de la société si elle s'inscrit dans une démarche plus globale de l'entreprise.

Des suites seront naturellement données à cette première, avec en particulier un travail concernant le développement d'un simulateur de traction équine dans la vigne en collaboration avec l'UTBM de Belfort (Université de technologie) , l'IFCE et la Chambre d'Agriculture.

Un appui à l'organisation de la formation des prestataires et utilisateurs de la traction équine est aussi envisagé en lien avec le service formation de la CA71.

En résumé, une journée très riche dont la réussite a reposé sur un vrai travail d'équipe et de collaboration entre le service élevage, vigne et vins et les différents partenaires.

 

Démonstrations du travail dans les vignes avec les chevaux de trait [DIAPORAMA & VIDEO]

https://www.lejsl.com/environnement/2020/10/16/demonstrations-du-travail-dans-les-vignes-avec-les-chevaux-de-trait-diaporama-video?fbclid=IwAR3GbS22PbEH3UfE2A6XmFyHsY9hi-sj531KEjAzxSBxewaPDA9q-oPcN2Y

 

TVA et filière équine

Depuis simultanément 2013 et 2014, sont soumis au taux plein les ventes de chevaux (hors destination boucherie, production agricole ou élevage) et les prestations (hors activité élevage ou d’une production agricole).

Les taux réduits s’appliquent sur les activités d’élevage, l’utilisation d’équidés pour des productions agricoles (débardage, viticulture…), le droit d’accès aux installations sportives et la découverte d’équitation.

Vous souhaitez un renseignement sur l’application de la TVA, faire refaire votre grille tarifaire de votre établissement équestre, veuillez prendre contact avec nos services au 03 85 29 56 14

Télécharer le document en cliquant sur ce lien

A noter :

Les activités d’élevage liées à la reproduction sont restées au taux réduit mais dès lors que le poulain est sevré les prestations lui concernant sont au taux plein. La refacturation de prestations et d'intrants sur les animaux de reproduction, comme la maréchalerie ou une intervention vétérinaire, seront également aux taux réduits, à condition d'être facturés comme une prestation (facturée forfaitairement) et non comme une avance au propriétaire.

Pour les activités d’enseignement, nous recommandons aux responsables d’établissement d’être vigilants sur l’usage du taux réduit. En effet, il est impératif dans ce cas de modifier la façon de vendre de l’équitation. C’est-à-dire, les prestations (droit d’accès, découverte, enseignement) doivent être distinctes sur l’affichage des prestations en club house, le site internet et sur les facturations. Si cette distinction n’est pas opérée, c’est le taux de TVA le plus élevé qui s’appliquera à l’ensemble de la prestation.

 

Pour plus d'informations, contacter Valérie BIZOUERNE (conseillère équins) par mail (vbizouerne[at]sl.chambagri.fr ou par tel :  0385295614)

 

 

Prochainement disponible

Contact

 CDA71 Valérie BIZOUERNE

Conseillère Equins

Tél : 03 85 29 55 83